Closing the Circle project – ELFM concept

Gestion de l’environnement

Activité

ELFM

Par ELFM ou Enhanced Landfill Mining, l’on entend l’exploitation minière améliorée des sites d’enfouissement. Le projet « Closing the Circle » permet au Groupe Machiels d’être le premier acteur mondial à construire une installation au plasma pour extraire et traiter les déchets stockés dans le site d’enfouissement Remo pour produire de l’énergie et des matières premières exploitables.

La recherche et le développement de ce concept ELFM révolutionnaire ont été réalisés en collaboration avec un consortium R&D flamand. Au nombre de ses membres figurent notamment la KU Leuven, l’Université de Hasselt, le VITO (Institut flamand pour la recherche technologique) et l’OVAM (Société publique des Déchets de la Région flamande). Par la suite, le projet a été affiné dans le cadre d’un consortium européen de R&D (EURELCO) comptant 60 membres dans 13 États membres, et diffusé dans les autres États membres.

Le projet « Closing the Circle » sur le site de Remo est la première mise en œuvre du concept ELFM. Il constituera une base exceptionnelle pour un produit d’exportation flamand couronné de succès avec des opportunités de valorisation à l’échelle mondiale. Elle offre à la Flandre l’opportunité de devenir un « Centre de compétences ». D’une part, en matière de traitement maximal et, d’autre part, en matière de solutions globales pour la gestion des déchets de manière fiable, durable et intégrée.

Extraction de matières premières et d’énergie et récupération d’espace

Pour l’application concrète du concept ELFM, le Groupe Machiels met en place un consortium industriel disposant des connaissances et des capitans nécessaires pour commercialiser ELFM dans le monde entier dans le cadre du développement d’une économie circulaire.

Le premier projet ELFM du Groupe Machiels est la valorisation de la décharge de Remo Milieubeheer à Houthalen-Helchteren. Plus de 18 millions de tonnes de déchets sont stockées sur ce site. Selon les estimations, la moitié des déchets ménagers et industriels peuvent être valorisés. Les déchets résiduels ont une valeur énergétique suffisamment élevée pour être transformés en nouvelles matières premières par gazéification au plasma. Il s’agit alors de gaz de synthèse, qui peuvent ensuite être transformés en hydrogène ou en pierre à plasma, qui servent de base à des matériaux de construction de haute qualité.

La technologie est testée dans une installation pilote en Grande-Bretagne, en utilisant des déchets du site de Remo. Parce qu’il s’agit d’une nouvelle technologie, le Groupe Machiels construit d’abord une usine de démonstration d’une capacité de traitement de 30 000 tonnes de CCD (combustible dérivé de déchets) par an. À titre de comparaison, une installation intéressante sur le plan commercial doit avoir une capacité minimale de 100 000 tonnes.

La mise en œuvre de ce premier projet ELFM prendra au moins 20 ans. Il offre d’emblée du travail à 100 personnes peu et hautement qualifiées. Par la suite, le nombre d’emplois à temps plein pourrait passer à 300. Au cours de ces deux décennies, le site du Remo sera également progressivement réaménagé en réserve naturelle durable.

En raison de l’énorme potentiel, du haut degré d’innovation et du fort équilibre social, ce projet constitue le fer-de-lance de l’idée « Closing the Circle » du Groupe Machiels. Le Groupe Machiels contribuera avec ELFM au bouclage des cycles de matériaux dans le cadre de la migration vers une véritable économie circulaire verte.

Visitez le site web elfm.eu

Visitez le site web eurelco.org

Lieu

Belgique

Houthalen-Helchteren

Contactez-nous pour plus d'informations

Yves Tielemans

t. + 32 11 57 01 40
e. Yves.Tielemans@machiels.com

Visionnez la présentation vidéo ici

Voir le document de visualisation ici

Première mise en œuvre mondiale du concept ELFM sur le site de Remo